A la découverte des papiers peints lunatiques de MUES Design

Chers amis,

Au fil des articles, vous avez sûrement remarqué MUES Design, une jeune pousse extrêmement talentueuse et audacieuse qui édite ses propres papiers peints !

Curieuse de savoir qui se cachait derrière ces créations, je me suis promenée jusqu’à République afin de rencontrer Melissa, la fondatrice de la marque, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions !

Mélissa, peux-tu nous parler de ton parcours et nous dire pourquoi tu t’es dirigée dans l’univers du papier peint ?

J’ai passé un bac STI Arts Appliqués à l’école Boulle, puis je me suis spécialisée dans le graphisme, à l’école Duperré où j’ai été formée au print, à l’édition, à la création de  logos, etc… Ensuite, j’ai commencé ma carrière en tant que graphiste freelance et c’est de cette façon que j’ai mis un pied dans la décoration sur-mesure. Avant cela, malgré une mère décoratrice et un père ébéniste, je n’avais jamais pensé à faire de la décoration mon métier. C’est en travaillant chez Muzéo que j’ai su que la création de motifs était ce sur quoi je voulais me concentrer. J’ai alors décidé de monter mon entreprise.

Pourquoi le slogan « papiers peints pour intérieurs lunatiques » ?

Au départ, nous étions parties avec l’idée de créer un papier peint produit sur un support magnétique pour pouvoir en changer régulièrement. D’où le nom de « Mues Design » qui accompagne cette idée de renouvellement, de changement de peau.

Finalement il s’est avéré que c’était très compliqué à mettre en œuvre et nous nous sommes donc tournées vers le papier peint intissé, pour le coté facile à poser et déposer.

Ce slogan désigne aussi la diversité de motifs que la marque propose : il y a une gamme rétro, une gamme ethnique, wax, kitsch, etc. Et c’est quelque chose auquel je tiens : ne pas me brider dans un seul univers, ne pas me censurer, dans la mesure où mon inspiration vient de partout, et change continuellement. Elle peut venir des magazines de déco que je lis, de Pinterest, d’expositions que je vais voir…

Aussi, je me lasse très vite, d’où le coté lunatique de Mues Design. Surtout que les motifs que l’on crée sont assez forts. C’est d’ailleurs souvent pour cette originalité, et cette audace, que les architectes et les décorateurs connaissent MUES Design. En revanche, les particuliers s’orientent souvent vers des choses plus sages, comme les dégradés.

Est-ce que tu crées toi même le graphisme de tes papiers peints ?

Au commencement, nous avons lancé le site avec une trentaine de motifs que j’avais tous créés. Aujourd’hui, compte tenu de mon emploi du temps, je travaille avec d’autres créatifs. Souvent nous sommes plusieurs personnes sur le même visuel pour faire le faire évoluer jusqu’à ce que l’on trouve celles qui nous plaisent, sauf pour la rubrique « nos invités », où nous collaborons avec des artistes.

Et dans les cas ou la marque travaille avec des artistes, est ce que tu veilles a ce qu’il y ait une cohérence avec ce qui a déjà été fait ?

Au contraire, l’idée c’est de proposer des choses différentes d’un point de vue technique, mais complémentaires avec ce que l’on peut faire. Notre première collaboration a fait naitre un papier peint au graphisme très minutieux. La deuxième, c’était une artiste qui faisait du collage-découpage et qui avait sa technique à elle, une autre fois nous avons  travaillé avec un plasticien digital. En réalité, on demande toujours à l’artiste d’exploiter sa technique de prédilection.

Parle-nous de la manière dont tu crées. Dans quel contexte aimes-tu travailler ?

J’ai un dossier énorme et je passe mon temps à y mettre des inspirations trouvées dans des magazines ou sur internet. Mais sinon j’arrive à travailler d’un peu n’ importe où, ce qui est assez pratique. J’aime qu’il se passe plein de choses autour de moi et pouvoir discuter en même temps que je travaille. Il faut, qu’on se pose des questions, qu’on communique, qu’on écoute de la musique… que ça bouge quoi !

Tu dis que vous créez des papiers peints sur-mesure.  Qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

En fait, je n’ai aucun stock, ce qui veut dire que l’on peut imprimer ce que l’on veut tant que la résolution est bonne et que le papier peint n’existe pas déjà chez une autre marque. Je peux aussi changer les couleurs et les tailles des motifs de nos papiers peints à la demande.

Quels sont vos projets à venir ?

En ce moment, je suis en train de faire des créations pour habiller toutes les chambres de l’hôtel Maxim Folies, vers Opéra. On va poser une gamme de papiers peints dans un esprit ethnique, ça va être très sympa.

Sinon, j’entame la prochaine collaboration avec la box à motif, qui est un studio de design textile, spécialisé dans le motif et la couleur. Coté enfant, la naissance de ma fille m’a donné l’envie de développer d’avantage la collection.

Merci beaucoup à Melissa d’avoir accepté de répondre à mes questions et de m’avoir consacré du temps pour cette interview !

Surtout n’hésitez pas à aller découvrir le monde atypique de MUES Design J

 

A la prochaine,

 

Mademoiselle Papier peint

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

73 + = 77