Comblétement balade…

287ca716493f24e200d1e3ff2c6e0efaEt cela depuis le milieu de semaine dernière.
D’où ma disparition subite.
Résultat d’un vil croisement entre une rhyno et une angine blanche, je me suis métamorphosée. Plus de voix, visage livide, nez de Bozo le clown, fièvre à tout va…
C’est dans ce contexte ô combien sexy qu’une amie est venue à mon secours, les bras remplis de médicaments (Doliprane et sirop pour la toux, sponsors de mon quotidien), de miel, de soupes et autres tisanes mais surtout d’une série. Une révélation tant dans le scénario que dans la déco …

Sherlock.
Sobre, classe, direct, la BBC et les anglais ne s’embêtent pas de phrases trop longues et je les en remercie.
Benedicct+Cumberbatch+and+Martin+Freeman+as+Sherlock+and+John+in+BBC+SherlockL’intrigue étant relativement simple à deviner : les aventures du célèbre Holmes et de son fidèle Watson dans le Londres d’aujourd’hui. Avec un humour bien grinçant (à regarder IMPERATIVEMENT en VO), des personnages attachants et pleins de contradictions, une façon de filmer qui dépote et un format inhabituel.

SHERLe Sherlock anglais est construit tel un film en plusieurs chapitres.
Chaque saison est composée de 3 (4 maximum) épisodes de 1h30 chaque.
Et l’on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Entre séquences filmées caméra au poings ou autres scènes d’embuscades en taxi, la capitale anglaise – vue du ciel ou du métro anglais – nous apparaît d’autant plus belle.

S1E3_Sherlock-stretched-on-his-sofaNouvelle approche dans les personnages : Sherlock et Watson sont aussi humains que très discutables. Crise d’égo, prise de drogue, folie, désir de vengeance; rien ne leur est épargné. Sherlock tant dépressif que vantard et imbu de lui même exaspère tant qu’il hypnotise et impressionne. Watson émeut par son humanité et sa patience mais insupporte par sa faiblesse de caractère… Jusqu’à ce qu’on s’en prenne à Sherlock, son ami, son guide, son mentor…

Season-2-Photos-sherlock-on-bbc-one-27848366-1600-1067Totalement séduite par ce nouveau format et ces personnages si denses, je me suis laissée totalement embarquée par cette série. Particulièrement sensible aux détails de ce Sherlock, j’ai été obligée de constater le chic et le bon choix de décoration au fil des épisodes. Des papiers peints mélangeant chic anglais et modernité soulignent la personnalité changeante des personnages principaux, tant attirants qu’inquiétants. La nature humaine, la vraie, avec ses bons et mauvais côtés.

uktv-sherlock-benedict-cumberbatch-louise-brealeyErmite le temps de quelques jours, un autre petit être a profité de mon état de convalescence : Guizmo, chat de ma sœur.  Une boule de poils rousse adorable qui aime se fondre à la décoration. Je vous laisse juger !

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réflexions sur “Comblétement balade…

  1. Lauriane de Appartement Malin dit :

    Habituée des rhyno surinfectées je compatis… Ma famille a fini par avoir pitié de moi et me donner des ampoules de « trésor des abeilles » (pollen, propolis et gelée royale) : je n’ai rien attrapé depuis 4 mois !

    Et Sherlock, c’est énorme ! Je n’avais jamais trop fait attention aux papiers peints, maintenant je les regarderai avec attention !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + = 5