Mademoiselle Rencontre… n°5 – Benjamin Graindorge, designer et attachant rêveur

B. GRAINDORGERencontre tamisée avec Benjamin Graindorge, jeune surdoué du design.
Murmurées, confidences toutes en délicatesse afin de nous transporter dans son monde secret.

  • Petit point Déco best-in-design-2012-yooko-lampe-cave-de-benjamin-graindorge-pour-moustache

Qu’est-ce que vous évoque le papier peint ?
Le papier peint m’évoque le confort et l’intimité. Chez moi, tout est blanc et épuré sauf le salon que j’ai souhaité plus sombre, plus cosy. Et donc avec du papier peint !

Un papier peint, souvenir de votre enfance ?
Souvenir assez flou, le papier peint qui a marqué mon enfance vient de chez ma grand-mère. Je me souviens d’une vraie texture au coloris crème et rose, un papier peint très délicat et féminin.

La dernière fois que vous avez vu du papier peint ?
Hier… Chez moi !

Vous qui avez séjourné au Japon, quelles sont les différences entre décoration japonaise et décoration française ?
Les japonais décorent peu en comparaison des français. Ils ont la spécificité de s’attacher aux matières, chaque pièce étant imaginée selon une texture spécifique. A contrario, les français sont très attachés aux motifs dans la décoration. Pour les japonais, les motifs sont exclusivement sur les vêtements. Autre particularité: les japonais n’ont pas du tout cette culture du papier peint, pour eux le papier ne va pas sur les murs…

  • Shopping LessonBenjaminfaitsaMedulla

Un spot (lieu) déco fétiche ?
Le jardin du Luxembourg, l’hiver. Ou le Silencio à Paris

Dernier achat déco compulsifs ?
Mon dernier coup de cœur déco est une grande lampe méduse, style années 60. En ce moment, je suis surtout passionné de minéraux rares, ces pierres aux couleurs hypnotisantes. J’en fais une sorte de collection. Mon travail est très lié à la nature et aux formes, je suis très curieux et aime comprendre comment les choses arrivent, comment les éléments évoluent…

  • Petites confidences

Quelle est le quartier déco par excellence, selon vous ?
Kyoto sans hésitation ! C’est le quartier par excellence des artisans. Au Japon, il n’y a pas de designer à proprement parlé, il y a surtout des artisans dont la maîtrise et les créations sont assez exceptionnelles.

A quoi ressemblerait le papier peint parfait ?
Mon papier peint parfait serait blanc la journée et se colorerait au fil de la soirée.

Le papier peint peut-il être novateur aujourd’hui, selon vous ?
Bien sur ! Depuis quelques années, le papier peint revient à la mode mais il faudrait surtout songer aux meilleures façons de le ré-inventer. Se servir des nouvelles sciences et technologies pour créer de nouveaux matériaux.

Quelles libertés & limites offrent le papier peint dans votre création ?
A mon sens, il offre beaucoup de libertés mais pas de limite.

  • Et si, vous étiez:ensci_diplome_graindorge_1

Une couleur ?
Un beige rose, comme la peau, pour me fondre aux gens.

Un motif ?
Un cercle.

Une pièce de votre appart’/maison ?
Ma chambre

Un objet déco ?
Un tabouret pour le côté polyvalent et mobile. Objet du quotidien qui peut être vu comme une sculpture.

  • Pour finir,

Quels sont vos projets à venir ?

Mystère et boule de gomme ! Je préfère rester silencieux avant que tout soit réalisé ! Mais en tout cas, c’est sur : explorer et se passionner à chercher puis trouver la vie agréable.

 

 

 

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réflexion sur “Mademoiselle Rencontre… n°5 – Benjamin Graindorge, designer et attachant rêveur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =