Mademoiselle rencontre… n°9 – Ionna Vautrin, designer industriel

ionnaQui êtes-vous ?
Je suis designer industriel, je dessine toute sorte d’objets de notre quotidien.

D’où vient votre passion pour le design et la déco ?
Petite j’ai passé beaucoup de temps fourrée dans l’atelier de céramique de mon village. Je pense que mon goût pour le design me vient de cette première expérience avec la conception des objets.

18_moais01

  • Petit point Déco

Qu’est-ce que vous évoque le papier peint ?
L’infini.

Un papier peint, souvenir de votre enfance ?
La paille japonaise.

La dernière fois que vous avez vu du papier peint ?
Dans un restaurant style art nouveau.

De quoi le papier peint est-il synonyme ?
Créativité.

new310x39846127701-1-fre-FRLes-objets-cultes-de-Ionna-Vautrin

  • Shopping Lesson

Un spot (lieu) fétiche ?
Petit Pan

Dernier achat déco compulsif ?
La chaise J77 chez HAY (pour faire un cadeau).

Une lubie design/déco en ce moment ?
Les luminaires de Louis Comfort Tiffany.

lampe-binic-foscarini-2

  • Petites confidences

Un designer adulé ?
Ettore Sottsass

La déco chez vous:
Dépareillées

Quelle est le quartier déco par excellence selon vous ?
Le 8ème arrondissement dans lequel se trouve de nombreux monuments, notamment le Grand palais, mon favoris.

A quoi ressemblerait le papier peint parfait ?
Un papier peint simple à poser et facile à vivre au quotidien.

Avec les papiers peints trompe l’oeil, le papier peint est-il le meilleur ennemi de la vision ? Personnellement, je ne suis pas fan des trompes l’oeil même si ils sont parfois assez bluffant.

Quelles limites et quelles libertés offrent le papier peint dans votre création ? Je n’ai créé qu’un seul papier peint pour le WallpaperLab 2014. Ce fut donc une approche assez nouvelle et déstabilisante pour moi car je n’ai pas l’habitude d’intervenir dans ce type de support. Le papier peint offre des possibilités infinies tant au niveau graphique que technique. Cette liberté est à la fois un atout et un piège à mon avis.

ionna-vautrin-binic

  • Et si vous étiez:

Une couleur ? Le rouge

Un motif ? Les vagues japonaises appelées Seigaiha.

Un objet déco ? Le « house bird » de Charles et Ray Eams.

  • Pour finir,

Quels sont vos projets à venir ?
Je travaille actuellement sur des projets très différents. Je travaille sur la sortie d’un stylo, un réveil et une lampe de poche pour Lexon, un banc pour Serralunga, une paire de chausson pour une collaboration entre Domestic et Collégien… Et bien d’autres projets sont en cours mais je ne peux pas encore les dévoiler !

 

 

 

Partager sur
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

79 − = 74